Membres de la famille de la Fraternité Saint-Pie X

Par leurs prières et leurs sacrifices, les tertiaires aident la Fraternité, ils obtiennent les grâces nécessaires pour la sanctification des prêtres, il soutiennent leur apostolat.

Dans ces considérations, Monseigneur Bernard Fellay explique comment tous membres de la Fraternité, évêques, prêtres, séminaristes, religieuses et membres du Tiers-Ordre forment une seule et même famille. 

Qu'est-ce-qu'un Tiers-Ordre ?

C’est saint François d’Assise qui, au XIIIe siècle, eut l’idée, de réunir des laïques vivant dans le monde, et désireux de servir Dieu plus parfaitement. Comme le grand saint avait déjà fondé un ordre de religieux et un autre de religieuses, cette troisième association prit le nom de « Tiers-Ordre », c’est-à-dire « troisième ordre ».

Un Tiers-Ordre est donc la troisième branche d’un ordre religieux. Les grand ordres religieux (les Franciscains, les Dominicains, les Carmes…) ont un Tiers-Ordre, qui permet aux personnes vivant dans le monde de se regrouper à l’ombre de ces ordres et, tout en menant leurs activités ordinaires, de vivre de leur esprit, de leur spiritualité.

Faire partie d’un Tiers-Ordre, c’est s’agréger à une famille, c’est entrer dans une famille, non pas une famille charnelle, où les liens sont ceux du sang, de la parenté, mais une famille spirituelle, qui est une famille bien réelle, dont les membres sont unis par des liens spirituels.

Les trois Ordres de la Fraternité

A l’instar des grands ordres, la Fraternité Saint-Pie X est une famille religieuse qui a plusieurs branches :
- la branche masculine, celle des prêtres, des séminaristes et des frères ;
- la branche féminine, celle des religieuses (sœurs de la Fraternité ou oblates) ;
- et le Tiers-Ordre.

Ces trois « ordres », ces trois branches ont un seul et même fondateur : Monseigneur Marcel Lefèbvre. La Fraternité Saint-Pie X n’est pas proprement un ordre religieux. Mais après avoir fondé les deux premières branches de notre famille religieuse, Monseigneur Lefèbvre a voulu permettre aux personnes qui vivent dans le monde de s’y affilier elles aussi.

Le Tiers-Ordre de Saint-Pie X est un rameau de la Fraternité Saint-Pie X. Il s’adresse à ceux qui désirent avoir une vie intérieure plus profonde, et veulent se rattacher à la Fraternité, pour participer de manière plus étroite à cette œuvre de restauration et de sanctification du sacerdoce catholique.

Une grande famille

Les tertiaires font partie de la grande famille de la Fraternité Saint-Pie X. Oui, ils sont vraiment de la famille, ils sont membres de la Fraternité. Quand on entre dans une famille, on entre en participation des biens de cette famille, on recueille son patrimoine.

Dans la sainte Église, les biens que nous avons en partage sont surtout des biens spirituels, des biens de l’âme. Nous jouissons de ces biens mis en commun par la communion des saints qui est cette union qui lie tous les membres du Corps mystique de Jésus-Christ. Il en va de même dans ces portions du corps mystique que sont les familles religieuses : chacune d’entre elles est une petite communion des saints, à son échelle, et ses membres participent aux biens spirituels de tous.

Un trésor commun

En tant que membres de la Fraternité Saint-Pie X, les tertiaires jouissent, par la communion des saints, des mérites de toutes les prières et bonnes œuvres acquis par les autres membres de la Fraternité. Dans ce trésor commun, chacun apporte sa petite part ; et en retour il profite de ce qui est à tous, il est enrichi des fruits et des mérites de tous ; il apporte peu, et il reçoit beaucoup. « Ô l’admirable échange ! » pourrions-nous dire, en reprenant l’expression de la liturgie au sujet du mystère de l’Incarnation.

Cela nous fait comprendre comme est grande et profonde l’unité qui règne entre tous les membres de notre famille spirituelle ! Il y a entre nous une vraie communauté de grâces, de mérites et de sacrifices offerts pour la Fraternité et pour l’Église. Chacun est en communion avec tous.

L'importance des tertiaires

Cela nous montre aussi le grand rôle que jouent les tertiaires : par leurs prières et leurs sacrifices, ils aident la Fraternité, ils obtiennent les grâces nécessaires pour la sanctification des prêtres, il soutiennent leur apostolat. Ils participent ainsi de la plus belle manière à l’œuvre de la Rédemption, à la grandeur et à la beauté de l’Église. Par l’exemple de leur vie chrétienne, ils peuvent aussi exercer une profonde influence, et étendre dans le monde le travail de la Fraternité Saint-Pie X. Nous comptons beaucoup sur leur générosité, car la vie de la Fraternité a besoin d’être soutenue par leurs prières et leurs sacrifices.

Esprit de famille

Les membres d’une famille sont également unis par un esprit commun qu’on appelle « l’esprit de famille », et qui contribue beaucoup à les souder entre eux. Cela ne veut pas dire que la famille doit être repliée sur elle-même et ignorer ce qui se passe autour d’elle. Mais dans une famille on partage les mêmes joies et les mêmes peines, on s’intéresse aux mêmes choses, aux nouvelles des uns et des autres…, et cela est bien naturel. Il en va de même dans une famille spirituelle où l’on partage beaucoup de choses en commun.

Ces considérations vous permettront de mieux comprendre, chers tertiaires, quelle place vous tenez dans notre famille spirituelle, et comment vous participez à sa vie. Qu’elles nous rendent tous plus attachés, et plus reconnaissants envers Dieu d’en faire partie !

+ Bernard Fellay